Jeux de lettres et de logique, de l’anagramme au cryptogramme.
http://www.jeux-en-tete.net/./?Les-pieges-de-la-symetrie
Les pièges de la symétrie
Championnat du Québec 2008 / Analyse d’une partie d’échecs
jeudi, 12 février 2009
/ Jean Hébert / Champion du Canada et de la Francophonie, Jean Hébert a appris à jouer aux échecs dès l’âge de cinq ans. À dix-huit ans, il devint champion du Québec et ce pendant sept années consécutives, obtenant du même coup le titre de maître international et représentant le Canada aux Olympiades. Champion du Canada une première fois en 1978, il termine aussi premier au World Open (U.S.A.) la même année. En 1985, il mérite aussi le titre de grand-maître international de l’ICCF (International Correspondance Chess Federation). À 51 ans il a gagné le championnat du Canada et celui de la Francophonie : tout un exploit... Auteur, rédacteur de nombreux articles et entraîneur accompli de la fédération québecoise des échecs, il combine compétition, entraînement, pédagogie et journalisme.

Hebert,Jean (2424) - Voskanyan,Vahagn (2235)
Défense Tarrasch, D40

La plupart des débutants ont un jour ou l’autre l’idée de génie suivante : je vais jouer les mêmes coups que mon adversaire. Comment fera-t-il alors pour me battre ? Naturellement, la pratique ou l’étude d’une ou deux parties célébres va dissiper rapidement cette illusion. Tôt ou tard la symétrie (placement similaire des pièces accompagné d’une formation de pions identique des deux camps) se dissipe avec des résultats très variables. Parfois le jeu reste proche de l’égalité, mais en d’autres occasions les petites différences, les nuances pèsent vite très lourds et peuvent provoquer des débandades fulgurantes. Au championnat Invitation du Québec 2008 tenu en décembre, ma partie de dernière ronde a porté sur ce thème. Cette victoire importante m’a permis de terminer le tournoi ex-aequo en première place, avec le champion défendant S. Barbeau, avec une fiche de 6–1 (résultat totalement symétrique : gains et nulles contre les mêmes joueurs !), puis de l’emporter subséquemment dans le match de départage pour le titre de champion du Québec.

Avant de commencer, cliquez sur Instructions puis fermez l’onglet (Firefox) ou la fenêtre (Explorer), que vous avez ainsi ouvert(e), afin de revenir ici. (la Rédaction)









 


Suivez le lien de la bannière suivante pour vous inscrire gratuitement au journal hebdomadaire « [brun]Hébert parle échecs[/brun] ».


En visitant notre site Internet, vous pourrez télécharger ces documents :
• , (Portable Game Notation - 3.9 ko)
• , (HTML - 13.6 ko)
• , (HTML - 10.7 ko)