avantaprs
Accueil du site || AUTRES JEUX || Coups de cœur (1)
Dans cet article, on vous présente trois super jeux de lettres qui ont retenu notre attention : HérédiMot, CrashWord et Bananagrams. Ils ont tous les trois en commun la recherche de mots à partir d’un tirage aléatoire de lettres.

[rouge]_________________________________________________________________________[/rouge]
[brun]HÉRÉDIMOT[/brun]
[rouge]_________________________________________________________________________[/rouge] [bleu marine]
UN JEU INTELLIGENT POUR UN TÉLÉPHONE INTELLIGENT[/bleu marine]

Notre éminent et prolifique collaborateur, Patrick Jenty, vient de créer un nouveau jeu de lettres, HérédiMot, qu’il a développé en application pour les [bleu marine]iPhones[/bleu marine] et les [bleu marine]iPods[/bleu marine] touch d’Apple. L’[bleu marine]iPhone[/bleu marine] est un smartphone (téléphone intelligent) avec écran tactile, intégrant la téléphonie mobile et les fonctionnalités de base d’un ordinateur, comme l’accès à Internet et à des jeux tandis que l’[bleu marine]iPod touch[/bleu marine] est un baladeur numérique à écran tactile lui aussi.


[marron]Voici les caractéristiques de ce jeu.[/marron]
***********************************************************************************************************************
Un mot de 7 lettres est tiré au hasard et les lettres sont affichées de façon aléatoire.
Le but du jeu est de trouver un maximum de mots faisables avec ces lettres en cinq minutes (tous ces mots sont comme « parents », héritant héréditairement en partie ou en totalité des « caractéristiques littérales » du tirage, d’où HérédiMot).
Trouver ce mot de 7 lettres ou bien une anagramme de ce mot permet d’avoir un tour supplémentaire à jouer.
Les mots à trouver doivent être des mots français de 3 à 7 lettres et sans conjugaison.
Pour motiver les joueurs, 2 sortes de « meilleurs scores » sont gérés :
- les 20 meilleurs scores pour une partie
- les 20 meilleurs scores pour un tour (un mot)
La liste de référence des mots éligibles comporte 36894 mots dont 14952 de 7 lettres.

Mais comme une image vaut mille mots, on vous suggère d’aller consulter les caractéristiques visuelles d’HérédiMot, soit la façon dont le jeu se présente sur l’écran de votre appareil quand vous jouez.
************************************************************************************************************************

Enfin, Patrick mentionne avec humour qu’il faut connaître l’orthographe sur le bout des doigts (rapport au fonctionnement d’un écran tactile de l’[bleu marine]iPhone[/bleu marine]) mais disons plutôt que ce jeu permet de travailler son orthographe de manière ludique.
Vous pouvez accéder à cette application pour la somme dérisoire de 0,79 €, ce qui démontre bien la vocation de Patrick Jenty qui fait œuvre de pionnier dans le domaine des jeux de lettres avec ce jeu qui se perd un peu dans la marée des jeux d’action, de guerre et d’arcade qui pullulent sur les iPhones.
Pour acheter Hérédimot, il faut avoir téléchargé iTunes ou accéder à App Store depuis un iPhone ou un iPod touch et y chercher [brun]Hérédimot[/brun]. Comme le signale Patrick, le nombre de personnes intéressées aux jeux de lettres sur ces modules est plutôt limité, par rapport à d’autres styles de jeux, mais nous lui souhaitons beaucoup de succès dans ce projet.
Patrick vient de créer pour ces médias une nouvelle application, LJRech : nous en ferons un article détaillé sur [bleu marine]JET 6[/bleu marine] ou peut-être avant...

[rouge]_____________________________________________________________________________[/rouge]
[brun]CRASHWORD[/brun]
[rouge]_____________________________________________________________________________[/rouge] [bleu marine]UN JEU CONTAGIEUX[/bleu marine]
Le chemin n’est pas de tout repos pour ceux qui tentent de révolutionner les jeux de lettres, comme en témoigne notre ami [marron]Richard Ruminski[/marron]. Maître d’œuvre derrière le jeu de lettres « [marron]CrashWord[/marron] », son odyssée débuta avec un simple mais efficace prototype en bois pour ensuite se métamorphoser en application multimédiatique.
Donc Richard, un passionné de Scrabble, acheta un jour une version récente de ce jeu mais dont le rapport « qualité prix » le déçut grandement. Plus tard, il se réveilla avec des idées de dés, de lettres et une règle prit naissance presque spontanément. Il décida alors de matérialiser cette règle en fabricant un jeu, juste pour lui-même. Suite à quelques prototypes « maison » et des refus de professionnels français de le fabriquer pour toutes sortes de raisons, il arriva quand même à créer son jeu. Des « sympathisants » étrangers l’ont motivé en lui envoyant des pièces de jeu et, à l’aide d’un ébéniste local qui lui fabriqua le plateau en bois, son premier vrai prototype réussit à voir le jour : [violet]CrashWord était né[/violet] !
Depuis, le virus[marron] CrashWord[/marron] se répand sur la planète en propageant non pas des maux mais des mots avec des mos (on aime bien faire des jeux de mots à [bleu marine]JET[/bleu marine])  :-).

Richard fut encouragé par l’enthousiasme généré par son jeu lors de ses participations au Festival des Jeux de Cannes en 2008 et 2009 car les retours furent intarissables : « jeu magnifique » « génial » « ludique » « enfin un beau et bon jeu » en lui conférant aussi les attributs éducatif, original et pédagogique. Vient ensuite un site web très bien monté, en cinq langues incluant démos et « réseautage » (notez bien cependant que vous devez toujours utiliser le navigateur Explorer pour jouer en ligne car ce jeu n’est pas tellement au point sur les autres navigateurs). Mais Richard ne s’arrête pas là. Il décide d’adapter le jeu sur tous les supports dématérialisés : SmartPhone ( Prototype), jeu ordinateur ( avec plusieurs look : oriental, Casino, style qui « déchire » pour les jeunes), jeu en Flash gratuit ( sur le site et sur Facebook), jeu WebApp pour Iphone ( en cours de réalisation ), jeu de Casino en ligne ( style jeu de poker payant, prototype seulement ) et enfin jeu sur GamePlay ( StoryBoard pour la Wii, DS PlayStation, etc.) Bien épaulé par des investisseurs en plus de susciter l’intérêt de la société japonaise Konami pour en assumer le développement, le concept en est maintenant à l’étape de tests, de prototypes et de négociations en vue de multiples applications et médias qui s’appliquent aux jeux virtuels.
Parlons maintenant du jeu proprement dit. Richard a voulu en simplifier l’usage et les règlements pour le rendre le plus accessible possible : on vous suggère de consulter les règles du jeu pour bien comprendre son fonctionnement et de jeter un coup d’œil sur le storyboard de CrashWord (GamePlay) pour apprécier un exemple de représentation du jeu « matériel ». On a constaté aussi qu’avec la version 5.1 de Windows XP Professionnel, on arrivait pas à télécharger le démo de CrashWord mais en général il n’y a pas de problème. Enfin, voici un petit résumé visuel multimédiatique de CrashWord.

L’équipe de [bleu marine]JET[/bleu marine] lève donc son chapeau à ce brillant exemple de persévérance qu’est l’entrepreneur antibois Richard Ruminski et notre collaborateur [bleu marine]Anagraman[/bleu marine] a tenu à souligner sa ténacité en lui dédiant l’anaphrase suivante : « Je m’[bleu marine]obstinai[/bleu marine] comme un [bleu marine]Antibois[/bleu marine] ». Nous terminons avec cette citation de Richard : « CrashWord, c’est redonner un vrai sens au mot « PLAISIR » de jouer en famille, une sensation qui a sa place à travers ce très beau et bon jeu... »

[rouge]_____________________________________________________________________________[/rouge]
[brun]BANANAGRAMS[/brun]
[rouge]_____________________________________________________________________________[/rouge] [bleu marine]UNE BANANE CULTIVÉE[/bleu marine]
Vous aimez le Scrabble mais vous trouvez que les parties sont trop longues, que vos partenaires de jeu passent trop de temps en réflexion et vérification dans le dictionnaire, que vous êtes souvent frustrés parce que vous ne pouvez placer un mot payant sur la planche, etc. Alors [marron]Bananagrams[/marron] est fait pour vous car le jeu est rapide, ne nécessite pas de planche, exige qu’on ne réfléchisse pas trop longtemps et, comme le jeu ne prend pas de place, on peut apporter sa « banane » partout pour jouer souvent  :-).


Véritable success-story en Amérique, le jeu de lettres [marron]Bananagrams[/marron], de la firme Dreams Toys, vient d’arriver sur le marché français. Il a le mérite de combiner les bases populaires du Scrabble avec celles du Boggle et des mots croisés. Ce concept, pourtant facile, fait que [marron]Bananagrams[/marron] s’est mérité le prestige d’être nommé « Jeu de l’année 2009 » aux « Toy of the Year Awards » remis aux États-Unis.

On peut y jouer à 2 comme à 8 et les parties à 2 joueurs durent autour de 10 minutes. Plus on ajoute de joueurs, plus les parties sont rapides. En gros, on pige des lettres avec lesquelles il faut faire des mots qui se croisent (comme au Scrabble) en créant sa propre grille. Lorsque toutes les lettres initiales sont placées, on en pige une autre et nos adversaires pigent aussi, devant maintenant placer une lettre de plus dans leur jeu. en cours de partie, on peut déplacer ce qu’on a déjà fait pour tenter d’améliorer son sort, le but du jeu étant évidemment de placer toutes ses lettres avant les autres.

Vous pouvez faire comme plus de 35,000 utilisateurs mensuels et jouer en ligne sur Facebook, en solo, avec un « ami » ou même un des dix mille fans du jeu sur ce populaire réseau social, en accédant à une application convivial fort bien faite et facile d’utilisation, que nous avons testée avec plaisir. On déplore cependant que l’interface soit en anglais seulement, tout comme le site officiel d’ailleurs mais cela pourrait bien être corrigé dans un avenir pas si éloigné.

Le jeu physique, compact, sans planche, ni dés, ni crayons est cependant disponible en version française et peut se jouer n’importe où, dans le train, un restaurant, une salle d’attente, en vacances... On le retrouve maintenant à divers points de vente en France et au prix de 20 E, dans des boutiques spécialisées ainsi que dans les réseaux Loisirs et Créations, entre autres.

Pour informations : eric.rossi@dreams-toys.com


Répondre à cet article

Enregistrer au format PDF impression envoyer l'article par mail title= envoyer par mail 0 réaction
(0 - 0 vote)